• D'un autre été...

    D'un autre été...

     

     

     

     

    Le printemps joue les extrêmes

    Pianotant la pluie

    Où torréfiant la peau à l’ébène


     

    Elle est belle ta robe de soie fine

    Toute au bleue des lauréats

    Au col de sélénite


     

    C’est peut-être que je t’aime

    Ô visage si pêche

    Tout en haut de son feuillage d’apparat


     

    Il y a des sourires qui font rire

    D’autres qui rendent martyrs

    Les soupirants à leurs pieds

     

    Sais-tu combien de fois

    J’étais dans l’ombre de tes pas

    Quand tu n’avais soucis de moi

     

    Elle est belle ta robe de soie fine

    Toute au bleue des lauréats

    Ce jour est d’un grand pas

     

    Sent ce vent de charisme

    Qui courbe les fleurs devant toi

    Et miroite dans tes iris la joie

     

    Sais-tu la tempête qui souffle en moi

    D’être le page d’une Souveraine

    Quand tous les regards vont vers toi


     

    J’ai peur que ton envol

    Au rapace donne une proie

    Arrachée par le dol

     

    Le printemps fait bas et haut

    J’ai froid et j’ai chaud

    Mon coeur est idiot

     

    Elle est belle ta robe de soie fine

    Toute au bleue des lauréats

    C’est le Bal pour toi

     

     

    Le rêve est pour moi

     

     

     

    Juin 2012 pad

    Musique: Yan Tiersen, comptine d'un autre été.

    « Frissons De Bonheur, Marine DUSSARRAT.Un jour de hasard BR »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    Dimanche 17 Juin 2012 à 11:22

    " Iris en robe de soie fine du bleu des lauréats... " très belle image ! je m'en souviendrai en les admirant. Merci Paul-André.

    2
    Lundi 18 Juin 2012 à 10:46

    Et elles seront belles Annie, elles seront belles.

    3
    Bernadette R
    Mardi 19 Juin 2012 à 09:40

     Mais non Paul- André ton coeur n'est pas idiot....


    Il traversse les saisons avec les souvenirs et promesses qui restent gravées pour toujours .


    Les saisons passent......oui sans doute,


    Merci de partager ta belle poésie...Merci d'être toi.

    4
    Vendredi 22 Juin 2012 à 08:21

    Merci de ton commentaire Bernadette et dans l'idiotie de mon coeur, il reste lui-même: ne vieillit pas et bat toujours le rythme heureux de la vie.

    5
    Samedi 23 Juin 2012 à 15:07

    Comme elle est belle cette robe de soie fine, c'est superbe Paul-André...

    Marine

    6
    Dimanche 24 Juin 2012 à 05:35

    C'est que les Lauréates sont toujours belles Marine.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :