• Dans mon jardin... deux chaises, Bernadette Regnier

    Dans mon jardin

     

     

     

     

    Deux coins de rêves me font voyager

     

    Parcourir les chemins d’un pays :

     

    Mon petit coin de terre

     

    Et là où ma pensée s'envole

     

    Faut-il toujours rêver pour que dure ce long cheminement qui est mien?

     

    Allons voir si la rose à peine éclose

     

    Donne déjà son doux parfum  enivrant au petit jour  

     

    Le soir venu quand toute cette végétation se repose

     

    La fée Pirouette danse dans les nues

     

    Cette année la saison est bien capricieuse

     

    Change vite selon ses humeurs

     

    Les orages fréquents font danser les fleurs

     

     

    Quelques mots pour lui

     

    Qui tout au long des années a toujours été présent

     

    À toi qui est là

     

    Porté par tes pas

     

    Il y un siècle, une éternité

     

    J'ai très envie de dire : merci d'être là

     

    D’être toi en tristesse ou en sourires

     

    En prudence ou en soupir

     

    Merci d'être là

     

    Qu’importe les pourquoi

     

    De l'élan qui te porte à moi

     

    Merci à toi, Merci d'être là

     

    Et si ton paysage devenait moins joli

     

    Que ta pensée vienne prendre place sur l'une de ces petites chaises

     

    Alors nous serons deux à rêver

     

     

    Bon été à toi où que tu sois

     

     

     

    Bernadette Regnier

     

    2019-06-22

     

     

     

    MP3 : Tristan Lohengrin : Sanctuaire paisible

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires